Coupe du monde de Handball 2017L’équipe de France de handball affrontera la Norvège en finale de la coupe du monde de handball dimanche 29 Janvier 2017. L’équipe de France de handball défendra son titre de champion du monde de handball. L’équipe de handball de Norvège atteint donc la finale du championnat du monde de handball pour la première fois grâce à une victoire spectaculaire contre la Croatie 28-25.

Les Norvégiens affronteront la France championne en titre lors de la finale de dimanche 29 Janvier. Il est important de noter que l’équipe de handball de Norvège avait finie en quatrième position lors des derniers championnats d’Europe de Handball.

La France, déjà 5 fois championne du monde de handball se battra pour une sixième victoire en coupe du monde de handball et se trouve en bonne position car les français avaient déjà battu les Norvégiens lors de la ronde préliminaire. En effet, la Norvège ne fut qualifiée que grâce à un joker.

REGARDER LA FINALE DE LA COUPE DU MONDE DE HANDBALL EN DIRECT

Mais la Norvège n’a pas perdu d’avance, loin de là. Bien que n’ayant pas participé au Jeux olympiques de Rio, l’équipe de Handball de Norvège avait battus l’équipe de France de handball 29-24 aux championnats d’Europe de handball en Pologne en 2016.

Pour se qualifier pour la finale de la coupe du monde Handball 2017 la Norvège a du battre la Croatie, champions du monde de handball 2003, rien est gagné d’avance pour les français.

L’équipe de France de handball a elle a battu la Slovénie 31-25 pour se qualifier pour la finale et se donner une chance de remporter un sixième titre de championnat du monde de handball.

La France était en effet championne du monde de handball en 1995, 2001, 2009, 2011 et 2015, et jouera comme favorite dimanche après avoir vu les champions olympiques danois et les allemands champions européens se faire éliminer.

Handball français : Le retour du pivot Bertrand Gille

On 5 novembre 2013, in Handball français, by Handball en Direct

Handball françaisLes amoureux du handball français ce sont demandés pendant plusieurs mois, où pouvait bien être passé Bertrand Gille, l’un des piliers de l’équipe de France de handball masculin. Pendant plus de quinze mois, il a été hors des terrains de handball, suite à une blessure lors des jeux Olympiques de 2011. Ce temps passé en dehors de l’équipe de France et même de son club ont été très difficiles, au point où il a voulu à plusieurs reprise raccrocher et dire adieu à son sport de prédilection, le handball, qui l’a élevé au firmament des légendes de la discipline en France.

Nul ne peut se permettre de nier que l’absence de Bertrand gille n’a pas porté un coup dur à la performance générale que ce soit de son club Chambéry, ou de la sélection nationale de handball français. Lorsqu’il a annoncé son retour pour le tournoi de la Golden League, la joie a été lisible sur les visages de ses coéquipiers, à qui il a manqué terriblement ces derniers mois. Depuis qu’il a été convoqué en équipe nationale pour la première fois en 1997, ce meneur  très habile a récolté de nombreux lauriers, d’abord en tant que double champion aux jeux olympiques de 2008 et 2012, mais aussi entant qu’élément incontournable de la machine française.

Une vilaine blessure à la cuisse avait été à l’origine de son éloignement prolongé du « champ de bataille ». Bertrand Gille a déjà enregistré dans son compteur, 266 sélections, mais cette blessure a poussé vraiment à bout ce handballeur de talent, au point où il s’est demandé s’il ne fallait pas laisser tomber. Lorsque Claude Onesta le convoque, il est justement déjà entrain de se poser des questions sur un possible retour en sélection nationale.

Bertrand Gille inscrit ce retour au registre d’un défi personnel qu’il devra relever, en faisant bonne impression lors de la Golden League, et si possible en entamant l’Euro de façon sereine. Dans la tête de son sélectionneur, il semble se lire qu’il sera utile non pas seulement pour la baraka qu’il pourra amener au stade, mais aussi pour son important rôle dans les vestiaires. Des joueurs de la trame de Bertrand Gille, on ne les rencontre pas à tous les carrefours, et il importe de les conserver le plus longtemps possible à ses côtés, pour montrer l’exemple à suivre aux jeunes générations, qui souffrent justement d’un manque criard de modèles vers lesquels ils peuvent tendre.

Dans l’équipe nationale de handball français masculin, on comptait jusqu’à une certaine époque récente, deux personnalités influentes au sens positif : Didier Dinart et Bertrand Gille, or le premier avait pris sa retraite bien méritée. Bertrand Gilles est donc resté comme un gardien de la tradition, et ce « pivot » compte le rester encore pour un moment avant de passer le témoin. On ne peut que souhaiter que l’avenir lui soit glorieux, afin qu’il puisse prendre lui aussi une retraite non pas sur un brancard comme il avait bien failli le vivre, mais plutôt de façon triomphante.

TOUT LE HANDBALL FRANCAIS EN DIRECT, C’EST ICI EN VOUS ABONNANT AUJOURD’HUI !

Tagged with: Handball français

Handball féminin : l’équipe de France au sommet

On 5 novembre 2013, in Handball féminin, by Handball en Direct

handball fémininLes matchs de qualification pour l’Euro 2014 de handball féminin battent leur plein. L’équipe de France est au rendez-vous, et c’est dans ce cadre qu’elle a affronté dernièrement, la Finlande, la laminant sur un large score de (27-13).  Juste après l’arrivée de son nouveau sélectionneur : Alain Portes, cette équipe de handball a commencé une remontée affichée sur l’échiquier mondial. Celui qui a succéder à Olivier Krumbholz se dit fier de la prestation de ses dames, et compte mettre tout en œuvre pour que le pari soit gagné avec brio.

Alain Portes a réalisé pour la deuxième fois consécutive, une victoire cinglante après celle contre l’équipe de Slovaquie sur un score de (25-18), rencontre qui comptait pour la première journée des qualifications. Si l’on peut inscrire la victoire de l’équipe de France sur le compte de l’inexpérience de l’équipe de Finlande, qui avait des joueurs dénués de tout caractère redoutable, on ne peut cependant pas manquer de signaler l’absence remarquée dans les rangs de l’équipe de France d’une bonne partie de ses stars, dont on peut citer : Camille Ayglon, Allison Pineau, Claudine Mendy, Blandine Dancette ou même Mariama Signaté.

La victoire contre la Finlande est l’œuvre de la nouvelle cuvée de jeunes joueuses dont on se serait plutôt attendu à un manque d’assurance. C’était donc une surprise générale, de voir ces jeunes femmes se lancer à l’assaut sans retenue. Elles on tenu de bout en bout et même damé le pion à plusieurs reprises, aux finlandaises, qui ont pêché par une absence de densité dans le jeu, une défense étriquée ainsi qu’une attaque morose. Il n’en fallait pas plus pour permettre à cette équipe de France de handball féminin totalement rajeunie, pour faire un spectacle d’envergure, qui a été marquée par des applaudissements nourris du public qui a répondu présent.

La prochaine sortie des poulaines d’Alain Portes est prévue pour le mois de mars 2014  avec un match en Islande, où elles se battront pour perpétuer leur bonne aura de ces jours. A l’allure où vont les choses, l’on a de fortes convictions que l’équipe de France n’aura pas de peine à se qualifier pour cette compétition, à l’issue de cette ultime rencontre. Elle finira certainement première de sa poule, et prendra un ticket bien mérité pour le tournoi.

Mais avant 2014, il n’y aura pas vacances pour autant, parce qu’Alain Portes compte bien se pointer en Serbie avec ses dames, lors du Mondial qui s’étendra du 6 au 22 décembre, et où il est déterminé à défendre le titre mondial que son équipe détient depuis deux éditions successives. C’est d’autant plus nécessaire, lorsqu’on sait que cette sélection a encore en travers de sa gorge, le double échec lors des jeux olympiques 2012 où elle s’est classée 5e et à l’Euro 2012 où elle a occupé le 9e rang.

C’est à un véritable exercice de rotation d’effectif, une revue des troupes, s’il faut utiliser un langage militaire, que s’est  lancé Alain Portes. Cela lui a permis de remarquer de nouvelles prouesses orchestrées par de jeunes prodiges telles Doumia Abdourahim, Grâce Zaadi, ou Gnonsiane Niombla.

TOUT LE HANDBALL FEMININ, C’EST ICI !

Tagged with: Handball féminin

Equipe de France de handballTous ceux qui regardent les matchs de l’équipe de France de handball ces derniers temps, on pu remarquer la présence dans les bois de nouvelles figurent, qui viennent remplacer celle d’un titan reconnu par tous, son gardien émérite Thierry Omeyer, qui a été victime d’une blessure au coude gauche et est de ce fait non-opérationnel pour les différentes confrontations qui ont lieu ces jours. Pour certains observateurs, cette absence est salutaire, pour permettre à l’entraineur d’essayer les nouvelles recrues. Mais le bilan des rencontres disputées ces jours par ces deux gardiens, restent relativement apprécié.

Le match de la Golden League de ce weekend en témoigne réellement, parce qu’il a présenté au public deux visages, selon que l’un ou l’autre gardien était dans les buts.

Vincent Gérard a fait profil haut dès l’entame de la rencontre, en sauvant plusieurs fois l’équipe de France de handball masculin, face aux foudres de l’attaque danoise, lors d’une rencontre surchauffée à Oslo. C’est peut-être sa présence qui a été à l’origine de la domination de l’équipe de France au cours de la première manche de cette rencontre. la suite a pourtant été moins élogieuse du côté de l’équipe de France, juste après que l’entraineur ait décidé de tester également Dumoulin.

L’entrée du deuxième gardien a fait très vite regretter aux spectateurs les performances de Thierry Omeyer, ce double champion aux Jeux Olympiques de 2008 et 2012, sans compter le fait qu’il soit triple champion aux coupes du monde des années 2001, 2009 et 2011. C’est certainement son riche palmarès qui lui a valu le titre de meilleur gardien de tous les temps que lui a décerné la Fédération Internationale de Handball (IHF), en l’an de grâce 2010.

Thierry Omeyer compte 294 sélections contre 21 pour Dumoulin et rien que 3 pour Vincent Gérard. Gardien du club de Montpellier qui va souffler bientôt sur sa trente septième bougie, est de loin le meilleur si l’on veut se hasarder dans une comparaison qui ne devrait d’ailleurs pas être envisagée. Sa blessure lui empêchera de prendre part non seulement au tournoi de Golden League, mais également en 2014 lors de l’Euro. C’est la principale raison pour laquelle le sélectionneur s’est hâté de faire appel aux deux nouveaux gardiens, pour parer à toute éventualité. Car l’équipe de France de handball masculin a déjà assez de problèmes organisationnels sur le terrain, qu’une contre performance des gardiens qui sont censés protéger les buts des actions avides des attaquants.

L’absence de Thierry Omeyer ne peut pas passer inaperçue, et c’est pourquoi les spectateurs auront constaté que durant tout le match, il y a eu beaucoup d’erreurs qui émanaient du fait qu’on était déjà habitué à la manière de faire de ce gardien talentueux, si bien qu’il ne sera pas aisé pour quiconque sera appelé à le remplacer à ce poste, de convaincre sans effort les spectateurs. En commençant par une paire de gardien, le sélectionneur de l’équipe de France de handball, veut avoir toutes les cartes en main pour faire le choix le moment venu, du gardien qui conviendra à sa sélection.

L’EQUIPE DE FRANCE DE HANDBALL RISQUE DE NOUS RESERVER DES SURPRISES CETTE SAISON. POUR TOUT VOIR, INSCRIVEZ-VOUS ICI MAINTENANT !

Golden League 2013 : la France en quête de repères

On 5 novembre 2013, in Golden League 2013, by Handball en Direct

Golden League 2013La Golden League est un tournoi amical initié depuis 2012 par les Fédérations norvégienne, française et danoise de handball. Cette année encore, cette compétition se joue, et le Danemark a accueilli vendredi dernier, la rencontre opposant la France à sa sélection nationale, dans la ville d’Oslo. Le sélectionneur national Claude Onesta voudrait profiter de cette compétition, pour bien huiler la machine, en prélude au prochain Euro qui devra débuter le 12 janvier pour se terminer le 26 du même mois. Le match s’est soldé sur une défaite (33-29), et les tricolores ont fait un jeu très équilibré dans les premières minutes de la rencontre, et même pendant l’entièreté de la première période, manche pendant laquelle le score était de (15-12) pour la France.

Le portier Vincent Gérard, a été luminescent, avec à son compteur onze arrêts. Et de nombreuses autres actions d’éclat. Ce Dunkerquois figure dans le lot des deux gardiens de buts avec son compère Cyril Dumoulin, qui ont été convoqués par le sélectionneur, afin de remplacer le très célèbre Thierry Omeyer, au Championnat d’Europe, au cas où le gardien de Montpellier ne s’est pas remis de sa blessure au niveau du coude gauche.

La majorité de ceux qui ont été interviewés après ce match de Golden League, sont unanimes sur la performance de ce portier au cours de ce challenge. Après une première manche survolée de bout en bout, il a cependant connu quelques difficultés, particulièrement face à l’étoile montante de cette équipe danoise,  et sociétaire du PSG, Mikkel Hansen, auteur de six buts durant la confrontation. Lorsque Dumoulin l’autre gardien de a sélection nationale a fait son entrée pour le remplacer, on a remarqué comme une certaine déception sur le visage des spectateurs. Ce deuxième gardien a été transparent durant tout son temps de jeu, faisant subir l’équipe nationale de France un cuisant affront.

L’écart s’est creusé justement après son entrée, qui était pourtant perçue par les chroniqueurs sportifs de cette rencontre, comme un baume qui contribuerait à booster la consistance du jeu. Quelle n’a pas été leur déception ! Dumoulin a vu ses filets transpercés à plusieurs reprises, par une attaque danoise avide de buts, et bien consciente de l’aubaine qui se présentait devant elle. De son entrée jusqu’à la fin du match, ce gardien était complètement à côté de la plaque.

Tout le malheur de l’équipe de France n’est cependant pas à reverser sur le seul compte de son deuxième gardien, car même les attaquants n’ont pas fait preuve d’efficacité. L’un des pionniers de l’attaque de l’équipe de France de handball : Michaël Guigou, a d’ailleurs raté de nombreuses occasions de marquer des buts qui auraient pu changer la donne. Pourtant, la performance de l’équipe danoise a été irréprochable, avec un Mads Christiansen aux commandes et tout à fait incontrôlable épaulé par ses autres camarades scandinaves, qui ont marqué 4 buts successivement.

L’avis du capitaine de l’équipe de France, Jérôme Fernandez, sur la performance du jour est plutôt aux antipodes de la logique, puisque pour lui, ses collègues et lui sont resté sereins durant toute la rencontre de Golden League. Or en parlant d’une équipe qui encaisse 21 buts en trente minutes, il est difficile d’évoquer la sérénité.

LA GOLDEN LEAGUE 2013 EN DIRECT EN STREAMING, C’EST SUR NOTRE SITE EN VOUS ABONNANT DES MAINTENANT !

Tagged with: Golden League 2013match de handball

Classement de handballLes supporters du PSG lors de la 4e journée de Division 1 de handball version masculine, ont vécu des moments d’intenses émotions, au cours d’un match digne d’un choc de titans. Beaucoup de moments de gloire mais aussi de frayeur et un classement de handball pas surprenant.

De même qu’au foot, les observateurs dans leur immense majorité pensent que cette équipe du PSG tiendra les promesses de ses fleurs en cette saison, au regard de la qualité de son effectif, qualifié d’ailleurs de « cinq étoiles », par de nombreux amoureux du handball français. Avec un début de saison aux allures mitigées du point de vue de ses résultats de classement de handball passés, se déclinant respectivement en une défaite cinglante lors de la demi-finale du Trophée des champions, une autre défaite en Champions League (26-28) sur la pelouse du Metalurg Skopje, un match nul (29-29) contre Toulouse.

On a eu l’occasion d’apprécier la présence technique et même physique d’une équipe du PSG assoiffée de victoire. En effet, cette équipe victorieuse au championnat de l’an dernier, a fait bonne impression, en confirmant qu’elle sera une écurie sur laquelle l’on devra compter. Les observateurs s’accordent à dire qu’il suffira juste pour le PSG de faire preuve d’une dose de concentration ainsi que d’un degré d’exigence optimal.

Au cours de ce match qui l’opposait au club de Montpellier, l’on a constaté que le PSG a beaucoup tergiversé pendant les soixante premières minutes, à cause d’un certain manque de cohésion dans les actions. Son adversaire du jour en a d’ailleurs profité quelques instants avant de se retrouvé pris dans les mailles de la machine parisienne. Montpellier s’est résolu à prêter le flanc de façon répétée à son concurrent, qui n’a fait que repousser ses attaques. Le compartiment défensif de cette équipe de Paris est resté dur comme marbre, contrairement à la physionomie des précédentes rencontres.

La victoire  contre Montpellier leur ouvre la voie à la première place du peloton, suivi de trois autres équipes et non des moindres à savoir : Montpellier, Saint-Raphaël  et Nantes. Il n’est pas superflu de signaler en passant, que le PSG reste à ce moment, l’unique club invaincu de la saison. L’on pourrait penser que la méforme de Montpellier est basée sur le scandale qu’a connu ce club l’an dernier, avec le phénomène des matchs truqués. En effet sept joueurs de cette équipe avaient eu maille à partir avec la justice, parmi lesquels l’on retrouvait même le virtuose de l’équipe nationale française de handball, Nikola Karabatic, qui évolue aujourd’hui du côté de Barcelone. L’année dernière, ils avaient tous été interpellés alors qu’ils étaient encore dans les vestiaires du stade Pierre-de-Courbetin, pour être entendu par le procureur de la république. Même si le verdict est encore pendant, Montpellier s’est attelé à repenser ses blessures, en retouchant son effectif dans tous les compartiments pour tenter de monter dans le classement de handball.

Pendant tout le temps que la partie s’est déroulée, on a assisté à de belles prouesses venant de tous les côtés. Même si l’équipe de Montpellier a fait une prestation d’ensemble jugée satisfaisante, elle a du résister longtemps aux assauts des talentueux joueurs du PSG. La victoire du PSG sur le fil (30-29), témoigne de l’ardeur de Montpellier à en découdre avec cette équipe parisienne.

LE CLASSEMENT DE HANDBALL VOUS INTERESSE ? INSCRIVEZ-VOUS ICI POUR REGARDER TOUT LE HANDBALL EN DIRECT DE CHEZ VOUS !

championnat monde handball feminin directLes observateurs avisés du handball en France savent que quelque soit le niveau ou la version de l’équipe de handball en présence, on a coutume de dire qu’il faut d’abord être dos au mur pour pouvoir mesurer l’ampleur du risque et se surpasser. Cette assertion vient une fois de plus d’être vérifiée, s’agissant de la sélection Senior de l’équipe de France féminine, qui après une phase d’éliminatoires aux résultats pour le moins  mitigés,  pour le compte du championnat du monde de handball dames, est sortie de ses gongs lors de son dernier match contre la sélection croate, en lui infligeant un score sans appel de 30 à 26, tranchant totalement avec les 18 : 18 du match aller, qu’elle avait livré à Montbéliard et donc à domicile, une rencontre qui a sérieusement placé l’entraineur Olivier Krumbholz sur une chaise éjectable.

A l’issue de ce match, l’on ne vendait plus cher la peau de cette sélection, à cause de la qualité de la prestation qu’elle venait de servir aux yeux de nombreux fans. Ça sentait vraiment le roussi, heureusement cette rencontre a fait taire beaucoup de détracteur. Ceux qui aiment la superstition pourraient vite prétendre que c’est ce stade qui avait assisté à leur unique sacre jusqu’à présent, qui leur a porté bonheur. Mais ce serait fermer les yeux sur la brillante performance de ce groupe en général lors de ce match. Pour ces dames, il n’était pas question de rater ce grand rendez-vous sportif de l’année, qui est le 19ème du genre depuis 1999.

Les résultats du tirage au sort de ce grand tournoi mondial qui aura lieu cette année en Serbie, et qui constituera la 21ème édition de ce championnat du monde de handball féminin, s’est déjà déroulé. La ville de Belgrade a eu l’honneur de l’abriter, et la France aura forte à faire dans sa poule composée entre autres le Monténégro qui est actuellement champion d’Europe en titre, et qui d’ailleurs les avait sortis de compétition, en quart de finale lors des récents jeux olympiques, avant d’occuper la troisième marche du podium avec une médaille d’argent.

L’équipe de handball féminin croisera également le fer avec la sélection des Pays-Bas, elle aussi réputée pour son niveau de jeu hautement élevé. Cette équipe a carrément éliminé la Russie lors de la phase qualificative, créant ainsi la psychose dans les rangs de  ses futurs adversaires. Pour l’équipe de France en tout cas, cette qualification vient un peu de les réconcilier avec les fans, qui n’en pouvait plus de voir leurs idoles ainsi mises en difficulté. L’on ne le dira jamais assez, le coach en est le principal bénéficiaire, parce que des tractions auraient été engagées à la suite des dernières rencontres pour son limogeage.

L’on espère maintenant que cette équipe pourra faire une préparation conséquente, sous la supervision d’un entraineur ragaillardi  ces derniers temps par la qualité et les résultats des prestations en cours. L’équipe de France devra rester lucide lors de ce championnat du monde de handball féminin, que les amoureux du handball en général et les supporters regarderont avec beaucoup d’intérêt sur leur petit écran, des le 7 décembre 2013.

championnat monde handball junior directDepuis 1977, les fans du handball vivent tous les deux ans des moments d’intenses émotions, lors du championnat du monde de handball masculin junior. Cette année, la compétition se déroule en Bosnie. Et regroupera à partir du dimanche 14 juillet 2013, 24 équipes réparties en 4 poules de 6. Ces différents groupes sont issus du tirage au sort qui s’est déroulé le jeudi 18 du mois d’avril à Sarajevo, c’était Philippe Bana, l’un des responsables de la COC/HF. L’assistance a suivi avec beaucoup d’intérêt la cérémonie, de bout en bout, ne manquant pas de réagir selon que les poules semblaient difficiles ou pas.

Tous les continents sont valablement représentés, et l’Afrique fait bonne impression avec ses deux ambassadeurs que sont la Tunisie et l’Angola. Certains observateurs se sont offusqués du fait que ces deux équipes se retrouvent dans la même poule. Mais il s’agit plutôt d’une occasion pour ces nations, de prouver à la face du monde, qu’on peut compter sur elles s’agissant de cette discipline. Il est question pour ces deux pays de réussir à se classer parmi les quatre premières équipes de la poule, pour aller aux huitièmes de finales. Le challenge est donc grand et il faudra puiser dans toutes les potentialités des joueurs afin d’y parvenir, pourquoi pas une équipe africaine en finale ?

La sélection de Tunisie débutera ce tournoi lors d’une rencontre avec le Danemark, dimanche 14 juillet à 16h00, au stade de Banja Luka. Lors du match suivant, elle croisera le fer avec l’Angola, et ce sera le 15 juillet. Le sept  tunisien aura droit ensuite à un jour de repos, avant de rencontrer en duel, la Serbie, le 17 du même mois. Son cinquième match, la sélection junior des Aiglons de Tunisie le jouera  le 18 contre la Russie et deux jours après, elle clôturera ce premier tour dans une rencontre tant attendue par les nombreux fans de par le monde, celle qui l’opposera à la France.

L’Allemagne, championne du monde en titre  aura fort à faire dans une poule B que les observateurs de handball qualifient de dangereuse, avec comme adversaires, l’Algérie, les Pays-Bas, le Qatar, la Suisse et la Croatie. Toutes ces équipes évolueront à Ljubuski.

Les deux autres poules promettent aussi de régaler les amoureux du handball, au vu des équipes qui les constituent. Dans tous les cas, il faudra faire partie des quatre meilleures pour pouvoir espérer prolonger son séjour en Bosnie-Herzégovine au titre de compétiteur au championnat du monde de handball masculin junior 2013.

La spécialité du championnat du monde de handball masculin junior 2013 réside dans le fait que les deux dernières équipes de chaque poule, pourront trouver un lot de consolation en prenant part à la « Coupe du Président » qui attire aussi beaucoup de monde et de sponsors. A partir de dimanche prochain, la Serbie connaîtra une effervescence digne d’un pays hôte d’une compétition de pareille envergure. Devant votre petit écran ou en direct sur votre ordinateur, prenez votre pied en regardant toutes les rencontres à l’affiche.

handball direct Allemagne championnat monde juniorLe mondial des juniors de handball qui débute ce dimanche 14 juillet 2013 a déjà mis en branle tous les états majors devant participer à cette compétition des jeunes. L’équipe nationale d’Allemagne des juniors se situe sans doute dans ce sillage si tant est que son sélectionneur Markus Baur a dévoilé la liste des joueurs retenus pour cette expédition en Bosnie. Les 16 joueurs appelés à défendre les couleurs de la Manschaft sont issus des horizons divers et la majorité si ce n’est la totalité de ces jeunes loups évoluent dans le championnat allemand. Le défi est pourtant énorme pour ces enfants dont l’objectif 1er est de rééditer l’exploit de la précédente édition. C’est dire alors que les allemands se doivent de remporter un second titre consécutif pour afficher fière allure durant cette grande messe du handball mondial au niveau des jeunes.

Comme dans toutes les équipes nationales la sélection des uns et des autres ne fait toujours pas l’unanimité au sein de l’opinion publique. De ce fait les commentaires vont bon train pour critiquer la liste dévoilée par le coach. Beaucoup de supporters ne comprennent pas pourquoi Markus Baur n’a pas pu sélectionner Malte Semisch de Hambourg qui est pourtant considéré comme le meilleur gardien de la bundesliga. Fabian Wiede quant à lui, explique sa non sélection par une vilaine blessure sur la colonne vertébrale. De toutes les façons, le champion du monde en titre des juniors sera jugé au pied du mur lors de sa 1ère rencontre face aux fennecs d’Algérie ce dimanche à Sarajevo.

En effet, le sélectionneur de l’équipe d’Allemagne des juniors a misé sur la constance des joueurs retenus pour défendre les couleurs du pays. C’est ainsi que nous avons 2 gardiens à savoir Félix Strobeck et Jonas Maier. Parmi les ailiers gauche, Patrick Zieker apparait comme le plus expérimenté d’une attaque renouvelée presqu’en totalité. Il sera  aidé dans cette lourde mission par le virevoltant joueur de Magdeburg, Matthias Musche et Markus Hansen. Les ailiers droits sont de ce fait Ramon Tauabo, Pascal Durak. En arrière plan, le coach fonde ses espoirs sur Julius Kühn, Finn Lemke, Jan et Tim Dalhaus. Le mondial des juniors de handball sera une aubaine pour les pivots de se distinguer. Il s’agit de Marcel Niemeyer et Nils. Les demi-centres Schmidt, Simon Feld et Simon Ernst constitueront la tour de contrôle d’une sélection qui attend de plein pied le début de la compétition pour montrer de quoi elle est capable.

Somme toute, les cadors allemands ne doit pas se surestimer même si les observateurs jugent cette équipe largement supérieure par rapport aux autres formations de leur groupe. Les compétitions des jeunes de handball ont toujours souri à l’Allemagne dans la mesure où  elle met l’accent sur ces catégories d’âge. La manschaft regorge des individualités qui laissent croire que le sacre final lui tend automatiquement les bras. Par conséquent, toutes les polémiques sur la sélection retenue doivent être classées dans les oubliettes afin de susciter une concentration des poulains de Markus Baur durant la coupe du monde de handball des juniors en Serbie.

Tagged with: handball en directmatch de handball

El Biar handball directLa fin de la saison de handball en Algérie s’est caractérisée par les finales de la coupe nationale qui se sont déroulées le weekend dernier au palais des sports d’ Alger devant un parterre d’invités et surtout un public de grand jour. Le dénouement du championnat a connu des fortunes diverses pour les différents clubs qui se sont livrés d’adresse durant cette riche saison. Les finales de handball comme dans toutes les disciplines sportives ont cette particularité que les organisateurs remettent des distinctions aux acteurs qui se sont distingués durant tout le parcours du championnat d’élite de handball.

C’est dans ce sillage que l’on a observé l’une des surprises que les fans n’ont jamais connu à savoir le sacre de HBC El Biar chez les femmes. Pour faire bref, ce jeune club a créé une forte sensation au sein  du public algérien. Par contre, la logique a été respectée chez les hommes avec la victoire de GS Pétroliers devant un public acquis à sa cause. En tout état de cause, le destin a bien voulu que ces deux clubs soient honorés.

Dans la finale des hommes, il faut noter que le GSP a remporté le titre pour la 17e fois de manière consécutive. Sans doute, le handball masculin en Algérie reste et demeure la propriété des Pétroliers dans la mesure où les supporters de ce club gardent toujours l’esprit serein quant à l’issu de chaque saison. Confrontés à l’émergent club de Chelghoum Laïd, les champions en titre ont tout de même connu des longs moments de doute durant la 1ère partie de la rencontre. Beaucoup de spectateurs n’y ont pas du tout cru d’autant plus que les observateurs avaient déjà prédit la déculottée des canonniers.

Dans le même temps, le public s’est retourné contre les super champions qui ne parvenaient pas encore à dérouler leur jeu chatoyant, la faute à un adversaire décidé à briser le signe indien. Seulement, il fallait compter sur l’expérience des Pétroliers qui ont attendu le dernier quart d’heure pour aspirer les joueurs adverse faisant taire de ce fait leur  enthousiasme. Le GSP va finalement s’imposer sur le fil sur un score de 31 à 27 pour réaliser le doublé.

Par ailleurs, la finale des dames a fait les choux gras de la presse algérienne car la victoire du HBC El Biar relève de l’inédit dans un sport maitrisé de main de maître par le GSP. En effet, les tenantes du titre ont subi le diktat de leurs adversaires tout au long de la rencontre. Elles n’ont presque pas eu un temps de répit à cause de l’incessante pression que les coéquipières d’Ait Ahmed leur ont imposé dès l’entame du match en menant par 8 points d’écart.

Toutes les tentatives de riposte ont été vaines surtout lors de la demi-heure du jeu malgré la fatigue qui se faisait sentir dans les jambes des filles de la province. A dix minutes de la fin du match, les 7 buts d’écart ne vont pas décourager les Pétrolières qui vont finalement perdre par un score de 26 à 23 offrant par la même occasion un 2e titre dans l’escarcelle du HBC EL-Biar.

Tagged with: handball en directmatch de handball